Se divertir grâce aux sciences en dehors de la prépa!

Ayant passé deux bonnes années en Sup et Spé à faire des maths, de la physique, de la chimie et autres à répétition, j’ai souvent eu l’occasion de voir les sciences comme mon pire ennemi et j’étais tellement dégoûtée, que lors de mes moments de détente, je faisais tout ce qui s’éloigne le plus de ce domaine. Pourtant, c’est la voie que j’avais choisie, c’est celle qui me plaisait, mais rien y faisait… Cependant, il existe pleins d’autres façons d’apprendre des faits scientifiques autres qu’en cours. En effet, il existe de nombreux documentaires, chaînes YouTube, journaux ou bouquins qui relatent des expériences, des théories ou autres qui vous apporteront un réel plus pour votre culture générale. C’est notamment ce genre de petites choses qui vont serviront à connaître les applications des théories complexes que vous étudiez. Et, il pourra même arriver que ce bagage de connaissances vous serve en examens et si vous êtes chanceux, le jour du concours.

Il existe énormément de sources, je vous donne aujourd’hui quelques plateformes qui me plaisent pour approvisionner mes connaissances scientifiques.

La chaîne YouTube: E-penser

Le Youtubeur Bruce Benamran, a créé la chaîne E-penser , et publie des vidéos de vulgarisation très complètes sous différents formats sur de nombreux thèmes scientifiques  (l’énergie, l’astronomie, les théories scientifiques, la mécanique, la physique quantique etc). Contrairement à certains documentaires ou vidéos qui peuvent être lassants, je ne me suis jamais ennuyée, il est très clair et concis et me captive du début à la fin.

En continuité avec cette chaîne, Bruce Benamran a sorti il y a peu, son premier livre Prenez le temps d’e-penser où il répond aux questions que tout le monde se pose sur certains phénomènes sans jamais connaître la réponse. De nombreuses thématiques y sont traitées comme la matière, la lumière, l’éléctromagnétisme etc. Je ne suis pas très loin dans la lecture, mais ce que j’ai lu me plaît énormément, des sujets parfois complexes et lourds sont abordés légèrement et avec beaucoup d’humour. Je vous le recommande vivement!!!

Les livres pour les nuls

J’ai toujours eu un léger à priori sur cette collection, je ne saurais expliquer pourquoi. Ayant toujours été passionnée d’astronomie, j’ai reçu il y a quelques années l’Astronomie Pour les Nuls. Dès que je me pose une question à ce sujet, je trouve toujours une réponse claire qui me satisfait parfaitement. Comme quoi, essayez, ca vaut vraiment le coup!

La saga: Tu mourras moins bête de Marion montaigne

Cette collection se présente sous forme de BD instructives qui abordent en particulier le monde médical ainsi que d’autres domaines. Il existe à ce jour 4 BD, que j’ai dévorées. Ici, des sujets très sérieux sont traités avec beaucoup d’humour ainsi que de drôles d’illustrations très bien faites.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 conseils pour réussir en prépa

Astuces et conseils pour gérer au mieux sa prépa

Je reviens aujourd’hui pour vous parler de la prépa, en particulier,  je vais vous donner 10 conseils que j’aurais aimé avoir pendant mes deux années afin de mieux gérer le stress, le temps et le boulot. En définitive ces 10 astuces et conseils vous seront utiles pour gérer au mieux votre prépa.

Dormir au moins huit heures par nuit                                                                                                                     Durant tout mon lycée, je ne regardais pas vraiment l’heure à laquelle je me couchais. J’étais toujours plus ou moins fraiche le lendemain. En tout cas, une heure de plus ou de moins de sommeil n’altérait en rien ma concentration. C’est pourquoi, en arrivant en prépa, je ne me suis pas posée de questions et j’ai recommencé le même schéma qu’autrefois. Dès la fin de la première semaine, j’ai commencé à ressentir les premiers signes de fatigue, et je me suis rendue compte que ma concentration n’avait rien à voir avec d’habitude. En effet, les cours en prépa sont tout de même très intenses et la moindre « rêverie » nous fait perdre complètement le fil. J’ai alors bousculé mes habitudes et je me suis mise à me coucher plus tôt. J’ai tout de même mis un sacré bout de temps à rattraper ce sommeil. Donc ce conseil n’est vraiment pas à prendre à la légère. Ne vous couchez pas après 23 heures même si vous avez encore du boulot. Il vaut mieux le reporter et être au maximum de ses capacités le lendemain, au risque de devoir rajouter à votre travail, le retard accumulé lors de vos sessions « rêverie ».

Sortir le samedi soir                                                                                                                                                                   Ca peut paraître étrange mais se changer les idées est un aspect essentiel de la prépa. Pour être le plus performant possible, il est nécessaire de faire et de voir autre chose. Une petite sortie les samedis soirs vous permettra ainsi de mieux aborder la semaine qui suit. Bien entendu qui dit sortie en prépa dit aussi se coucher relativement tôt. Il ne s’agit donc pas de rentrer à 4 heures du matin sous peine d’en payer les conséquences par la suite.

Ecouter au maximum en cours                                                                                                                                          Ce point fait référence à la concentration et donc au premier conseil de cet article. Il est vrai que le temps que vous gagnez en écoutant et en assimilant le cours, est un temps précieux que vous ne perdrez pas chez vous à rattraper. C’est pourquoi, une grosse partie du travail est déjà faite rien qu’en étant concentrée en classe.

Faire du sport                                                                                                                                                                                Ah le sport… Qui dit sport, dit corps détendu. Un corps détendu répond en définitive bien mieux au stress et à la pression que l’on peut subir en prépa. Il est donc évident que la pratique d’un sport de façon régulière sera d’une grande aide pour gérer au mieux sa prépa.

Garder des petits moment pour soi                                                                                                                                  Même si votre vie « est mise en parenthèse » pendant deux ou trois ans, cela ne veut pas dire qu’il faut complètement s’oublier. Se garder des petits moments pour soi vous permet de vous sentir bien dans  vos baskets. Et il ne faut pas avoir un bac + 12 pour comprendre que mieux on est, mieux on appréhende les choses et donc plus la réussite paraît plus accessible.

Prendre à « la légère » une mauvaise note                                                                                                                   Je ne vous apprends pas que les classes préparatoires ne sont pas réputées pour mettre des 20/20 à tout bouts de champs, au contraire. Ce nouveau système de notation en déstabilise plus d’un. En effet, un ancien élève de lycée qui a toujours été habitué à briller de part ses résultats, se prend généralement « une claque » dès les premières notes. Toutefois, il ne faut pas dramatiser; le concours ne se fera pas entre les personnes de la classe, mais à l’échelle du pays. Relativisez donc!

Avoir une bonne alimentation                                                                                                                                             Comme le sport, l’alimentation joue énormément sur nos capacités intellectuelles et physiques. La prépa s’assimile à un long marathon. Les marathoniens suivent une alimentation toute particulière, les préparationnaires doivent le faire aussi! Mangez équilibré, faites une ou deux cures de vitamines dans l’année aux changements de saisons et vous verrez une réelle différence sur vos capacités.

Ne pas rester seul                                                                                                                                                                      On a souvent l’impression qu’on perd moins de temps en travaillant tout seul.Pourtant le travail en groupe a de nombreux avantages: il permet de rester plus longtemps motivé; dès que l’un ne comprend pas, d’autres sont très souvent aptes à lui répondre; mais aussi il crée des liens d’amitiés qui sont primordiales en prépa pour garder un bon moral.

Continuer à voir des amis extérieurs à la prépa                                                                                                        De ma propre expérience, je sais que voir des personnes externes à la prépa me sortait un peu du petit monde dans lequel j’étais. Cela me permettait ainsi de relativiser sur ce que je vivais et j’arrivais ensuite à prendre les choses un peu plus à la légère.

Et bien sur bosser le plus régulièrement possible                                                                                                   Vous comprendrez bien que le travail de dernière minute n’est plus possible en prépa. Nous l’avons pour la plupart beaucoup pratiqué et beaucoup aimé. Il faut pourtant se rendre à l’évidence que cette méthode est révolue en prépa. Le travail régulier paie bien mieux qu’un travail de dernière minute!

Rendez-vous sur Hellocoton !